Plus d'information

Les « 2 » : stratégies


La stratégie des « 2 » est un peu plus complexe. La stratégie optimale au vidéo poker, lorsqu'elle est bien appliquée, offre un rapport de paiement de 100,77%. Le mérite revient à la stratégie de la magie des chiffres !

Pour déterminer le meilleur jeu à adopter, regardez bien ci-dessous, en fonction du nombre de 2 que vous avez en main (attention : on ne défausse jamais un 2 !). Puis cherchez la combinaison qui rapporte le plus. Par exemple, si vous avez à la fois une paire 4 cartes pour former une suite, vous garderiez alors la paire car elle est supérieure d'après la liste ci-dessous. Les chiffres de droite représente le rapport de paiement calculé, mais celui-ci varie selon les défausses.

Soyez vigilent(e) lorsque vos cartes peuvent former une quinte flush. Le rang de la quinte flush détermine l'ouverture des combinaisons possibles. Ainsi, lorsque la quinte flush est très faible, les ouvertures sont réduites. Par exemple, vous avez 3, 4, 5 de même couleur :

0 « 2 »
quinte flush royale naturelle (sans « 2 ») (800,0000)
4 cartes pour former une quinte flush royale (19,574469)
quinte flush (9,0000)
carré (5,8510637)
full (3,0000)
brelan (2,0175762)
suite ou couleur (2,0000)
4 cartes pour former une quinte flush ouverte (1,65958)
couleur : 10, V, D (1,3987)
4 cartes pour former une quinte dlush fermée (1,3829787)
3 cartes pour former une quinte flush royale, sans 10, V, D (1,2719704)
paire (0,560222)
double paire (0,5106383)
4 cartes pour former une couleur (0,5106383)
4 cartes pour former une suite ouverte (0,5106383)
3 cartes pour former une quinte flush, avec un écart de 3-4 entre la première et la troisième carte, 3-4-5 de même couleur (0,5051-0,3959)
2 cartes pour former une quinte flush royale, l'As étant supérieur (cf : 1)(0,29768732)
3 cartes pour former une quinte flush, avec un écart de 5 entre la première et la troisième carte et 3-4-6, 3-5-6 ou 2-3 de même couleur (0,35522664)
4 cartes pour former une suite fermée (0,34042552)
2 cartes pour former une quinte flush royale, la dame étant supérieure (cf : 4) (0,33851373)
2 cartes pour former une quinte flush royale, le roi étant supérieur, sans défausse (cf : 5) (0.3278446)
Défausse complète : les cartes ne forment aucune combinaison (0,32552597)
2 cartes pour former une quinte flush royale, le roi étant supérieur, une défausse (cf : 6) (0,3185939)
2 cartes pour former une quinte flush royale, l'As étant supérieur (0,29768732)
3 cartes pour former une quinte flush, l'As étant inférieur (0,2729)

Remarques :
1 : 7-10-V de même couleur est plus fort que 10-V de même couleur, si : (1) le roi et l'As sont défaussés ou (2) la reine si pas de 8
2 : privilégier 4 cartes pour former une suite fermée à 3 cartes pour former une quinte flush, avec un écart de 5 entre la première et la quatrième carte, s'il y a une défausse pouvant compléter une quinte flush.
3 : privilégier 2 cartes pour former une quinte flush royale - la reine étant supérieure, à 3 cartes pour former une quinte royale, avec un écart de 5 entre la première et la deuxièmecarte, lorsque le 6 ou 7 est supérieur.
4 : privilégier 2 cartes pour former une quinte flush royale - la reine étant supérieure, à 4 cartes pour former une suite fermée s'il n'y a aucune défausse offrant une possibilité de compléter une suite ouverte. Possibilité de compléter une suite ouverte signifie que plusieurs suites sont possibles avec cette ouverture, sans défausse. Par exemple avec 10-D de même couleur et 5-R-As, vous aurez plus de chance de faire la suite D-V-10-9-8. Mais si vous avez 10-D de même couleur et R-9-5, privilégiez alors la suite fermée car le roi et le 9 empêchent unesuite ouverte.
5 : Il y a cependant de rares exceptions où il est préférable de défausser votre main (toutes vos cartes) plutôt que d'en garder deux en vue de former une quinte flush royale, le roi étant supérieur, sans défausse. Pour consulter la liste des exceptions, reportez-vous à l'annexe 1.
6. ll y a également de rares exceptions où il est préférable de garder vos deux cartes pour former une quinteflush royale, le roi étant supérieur, plutôt qu'une suite avec un 9 ou un As de défausse. Pour consulter la liste des exceptions, reportez-vous à l'annexe 3.

1 « 2 »
quinte flush royale grâce au « 2 » (25,0000)
poker (15,0000)
quinte flush (9,0000)
carré (5,8510637)
4 cartes pour former une quinte flush royale (3,4042554)
full (3,0000)
3 cartes consécutives de même couleur : 5-6-7 ou supérieures (2,21277)
brelan (2,01758)
suite (2,0000)
couleur (2,0000)
autre que 4 cartes pour former une quinte flush (1,70213 à 1,97872)
3 cartes pour former une quinteflush royale, le roi (ou autre carte inférieure) étant supérieur (1,1424607)
2 cartes consécutives de même couleur : 6-7ou supérieures, plus un « 2 » (1,0952822)
3 cartes pour former une quinte flush royale, l'As étant supérieur, sans défausse (1,0462534)
« 2 » unquement (1,0328652)
3 cartes pour former une quinte flush royale, l'As étant supérieur, avec une ou plusieurs défausses (1,0286771)
2 cartes consécutives de même couleur : 5-6 ou inférieures, plus un « 2 » (1,0166513)
4 cartes pour former une souite ouverte (1,0000)
Remarque :
3: ll y a également de rares exceptions où il est préférable de garder le « 2 » plutôt que deux cartes pour former une quinte flush royale, l'As étant supérieur, plus un « 2 », sans défausse. Pour consulter la liste des exceptions, reportez-vous à l'annexe.

2 « 2 »
quinte flush royale avec deux « 2 » (25,0000)
poker (15,0000)
quinte flush (9,0000)
carré (5,8510637)
4 cartes pour former une quinte flush royale (4,617021)
2 cartes consécutives de même couleur : 6-7ou supérieures, plus les « 2 » (3,3404255)
2 « 2 » seulement (3,2730188)
2 cartes consécutives de même couleur : 5-6 ou inférieures, plus les « 2 » (3,1276596)
full

3 « 2 »
quinte flush royale avec deux « 2 » (25,0000)
3 « 2 », les cartes qui ne sont pas des paires sont défaussées (15,059204)
3 « 2 », paire de 9 (ou inférieure) défaussée (15,057354)
poker (15,0000)
3 « 2 », paire de 10 (ou supérieure) défaussée (14,938946)
4 cartes pour former une quinte flush royale (11,829787)
quinte flush ou inférieure

4 « 2 »
4 « 2 » (200,0000)

Quelques définitions : suite « ouverte » : on appelle suite « ouverte » lorsque quatre cartes sont consécutives, la cinquième carte manquante étant un extrême :7, 8, 9, 10. Ici, la cinquième carte serait un 6 ou un valet. Il n'est pas permis de former une suite ouverte avec une carte gagnante (« 2 »). Par exemple : les cartes 2, 5, 7, 8 ne constituent pas 4 cartes pour former une suite « ouverte » car il manque le 6. En revanche, les cartes 2, 5, 6, 7 constituent bien 4 cartes pour former une suite « ouverte ».
suite « fermée » : on parle de suite « fermée » lorsqu'il vous manque une carte précise et pas une autre. Ici : 6, 7, 9, 10; il vous manque le 8 pour former votre suite.
(carte de) défausse : une défausse est une carte que l'on ne garde pas mais qui aurait pu être utile pour compléter une main. Par exemple : si vous avez 3 cartes pour une quinte flush royale et 4 pour former une quinte flush, le meilleur jeu serait conserver vos 3 cartes pour la quinte flush et de défausser la quatrième carte de même couleur. La défausse de même couleur serait dit ici défausse pour une couleur car elle aurait été utilisée pour former une couleur. En défaussant cette carte, les probabilités du joeur de compléter une couleur sont réduites." Les défausses risquent parfois d'affecter le cours d'une partie. Par exemple, si vous avez un 10 et un roi de même couleur uniquement, mais pas le 9 ni les valet, dame ou l'As, le meiux serait de conserver le 10 et le roi pour former une quinte flush royale. Cette solution est meilleure car vous n'avez pas à défasser toutes vos cartes. Si vous n'aviez eu qu'une carte de même couleur ou encore une carte pouvant compléter une suite, alors les probabilités de former une couleur ou une suite seraient réduites, diminuant du même coup le rapport de paiement, sachant que touteslescartes serainet défaussées. IVous devez donc être vigilent(e) lorsque vous vous défaussez vos cartes.

Méthodo
Nous avons mis au point un programme capable de calculer le rapport de paiement espéré du meilleur jeu sur une main donnée. Il s'agit en prendre en considération les 32 façons de jouer une main. Pour chaque chaque main, le programme additionne les cartes des joueurs avec toutes les défausses possibles, puis fait la moyenne des résultats. Le score le plus élevé s'avère être le meilleur jeu. Les statistiques pour chaque jeu sont affichées. Le programme peut également afficher les statistiques des autres jeux, pas forcément stratégiquement bons. Il subsiste touefois quelques exceptions, que vous trouverez aux annexes correspondantes, précédemment indiquées. Les annexes sont inspirées du rapport de Bob Dancer. Son logiciel ainsi que ses « conseils de stratégie » sont d'ailleurs disponibles sur commande.

Play Now!